Polynésie | Moorea | Bora Bora | Tuamotu | Marquises
 
 


 
 

PARLEZ-VOUS TAHITIEN ?
 
Quelques mots clés du vocabulaire et de la vie polynésienne histoire de ne pas être pris au dépourvu
 
BRINGUE : fête improvisée, que ce soit sur un morceau de plage ou un motu, et qui vous emmènera peut-être jusqu'au bout de la nuit
 
FAFARU : poisson cru macéré dans du " mitifafaru ", une préparation d'eau de mer et de têtes de chevrette. Les Tahitiens adorent, les métropolitains beaucoup moins...
 
FARE : construction traditionnelle faite de bois locaux et recouverte d'un toit en feuilles de cocotier ; la décoration intérieure est en nattes tressées et en bambou. Aujourd'hui, le fare traditionnel est un luxe.
 
FIU : c'est le spleen des Polynésiens, un coup de fatigue mélancolique : vous entendrez peut-être dire " C'est fiu " ou " J'ai le fiu ". C'est souvent au lendemain d'une " bringue " qu'on a le " fiu " !
 
MAOHI : Polynésien, par opposition au popaa.
 
MOTU : il s'agit d'un amas de débris calcaires émergeant de la couronne du récif coralien. Emergeant de quelques dizaines de centimètres au dessus de la mer, ces îlots abritent des cocoteraies.
 
POPAA : c'est le Blanc, celui qui attrape les coups de soleil et qui devient aussi rouge qu'un homard cuit, popaa signifiant en fait " grillé ".


 
En savoir plus | Partir | Célébrités | Spécialités