Cyclades | Mykonos et Délos | Naxos et Paros | Santorin | Amorgos
 
 

 
 

Probablement la plus connue parce que fréquemment à la une des magazines, Mykonos est devenue la station estivale à la mode de toute la mer Egée. Les amoureux de nature sauvage et de tourisme authentique pourraient penser que l'île est à éviter, mais ce serait une erreur. Mykonos a en effet su préserver l'attrait de ses charmes. La silhouette de ses célèbres moulins à vent, la douceur du petit port de Chora et son labyrinthe de rues piétonnes en font une des étapes essentielles des Cyclades, même s'il est vrai que la capitale de l'île est devenue le domaine réservé des noctambules de tous bords. Entre deux night-clubs, il faut absolument voir son quartier de la petite Venise, dont les anciennes maisons sont léchées par les vagues, et gagner le sud de l'île pour profiter de belles plages sablonneuses plus calmes et plus relax que celles environnant Chora.
 
Véritable musée à ciel ouvert, Délos est une île sanctuaire. Inhabitée, elle est toute imprégnée de silence et de mémoire. Bien que de petite dimension, l'île a exercé un rôle capital au cours de l'Antiquité grecque parce qu'elle était considérée comme le berceau d'Apollon. Battue par les vents et les flots, cette île sacrée dominée par le mont Cynthe est aride. Que l'on soit passionné d'archéologie ou insensible aux vestiges antiques, on ne peut qu'être sensible au magnétisme de cette île chérie par Zeus, le grand dieu de l'Olympe. Du reste, on dit depuis la nuit des temps que par la position des astres et le fort taux de cobalt contenu dans ses roches granitiques, un passage à Délos embellit l'esprit et sublime les sens.


 
En savoir plus | Partir | Célébrités | Spécialités